La Journée de la terre au collège des Trois vallées de la Voulte
12 juin 2017

Lancement du projet Le grand secret du Lien

Les 7 et 8 octobre, ce sont près de 50 jeunes de toute la France (Nouvelle Aquitaine, Pays de la Loire, Normandie, Alsace et Auvergne-Rhône-Alpes avec 9 jeunes ardéchois), qui se sont réunis au Viel Audon à Balazuc pour le lancement du projet national Le grand secret du Lien.

Les jeunes se sont vus confier une mission par des personnalités reconnues pour leur expérience et leur connaissance de l’homme ou de la nature comme l’écrivain Pierre Rabhi, le psychopédagogue de la perception Danis Bois et l’herpétologue du Muséum national d’histoire naturelle Françoise Serre-Collet : à travers un parcours en immersion d’une vingtaine de jours dans la nature, étalé sur toute une année, ils doivent partir à la recherche du secret du lien qui lie l’homme à la nature, lien aujourd’hui perdu qu’il s’agit donc de retrouver.

Frédéric Plénard, l’initiateur de ce projet un peu fou, est formel. Très rares sont les jeunes aujourd’hui à pouvoir connaître une véritable expérience de la pleine nature. Or, poursuit-il, la nature accompagnée par un médiateur, un passeur, amène l’homme vers sa propre humanité. C’est donc un lien primordial qui a disparu entre l’homme et son environnement, lien qu’il est indispensable de reconstruire pour permettre à l’humain de résoudre la crise écologique dans laquelle il se trouve. Ainsi, ce professeur de Sciences de la vie et de la terre s’est lancé il y a un an dans ce grand projet, réunissant petit à petit des éducateurs à l’environnement, des partenaires, des financeurs, les chercheurs du Cerap autour de Danis Bois et une équipe pour la réalisation d’un film documentaire, destiné à faire connaître l’expérience.

En Ardèche, c’est vers l’association le Mat 07 qu’il s’est d’abord orienté pour voir si elle serait tentée de partir dans l’aventure. Yann Sourbier raconte avoir été immédiatement séduit par ce projet. Dès lors, avec sa collègue Marie Simon, par ailleurs co-animatrice du collectif Pétale 07, c’est tout le réseau ardéchois d’éducation à l’environnement qui a été sollicité. Une dizaine de structures du collectif (Camin’âne, la Frapna, le syndicat des Gorges de l’Ardèche, Mi-Syrphe Mi-Raisin, la Cie des Chemins, Clapas, Clair d’étoile et Brin d’jardin…) répondront présentes pour accompagner le groupe de jeunes aides-animateurs de la Communauté de communes des Gorges de l’Ardèche à travers un parcours qui va s’avérer particulièrement riche en émotions. D’une sortie en kayak sur l’Ardèche à une virée sur le plateau ardéchois avec des chiens de traineau, de l’observation des étoiles par une belle nuit d’hiver à une ascension en montgolfière, en passant par des journées de bricolage dans un coin nature ou une nuit à dormir dans un aven célèbre, ce sont ainsi d’intenses moments que ce groupe de jeunes va vivre.

Mais les jeunes se sont aussi vus confier une seconde mission, celle de filmer tout au long de leur parcours ce qu’ils vivent, leurs émotions, pour mieux partager, au-delà de l’aventure elle-même, à leurs amis, parents et voisins, et ainsi témoigner de cet indispensable lien à la nature qu’il nous faut, chacun de nous, nous réapproprier.

Stage, mission de service civique, emploi c'est par ici
Vous recherchez un intervenant ? c'est par ici